Comment se pratique l’operation des varices ?

Une varice saphène est une dilatation anormale de la veine. Cela se produit très souvent lorsque les valves souffrent de contention dans les veines, deviennent inefficaces et font refluer le sang dans les membres inférieurs. Ainsi, les varices sont visibles sous la peau au niveau des jambes et si elles ne sont pas traitées par chirurgie, elles peuvent entraîner bien d’autres pathologies. Cet article vous invite à en savoir plus sur les varices et les traitements recommandés.

Les causes de la saphène

Pour commencer, il est essentiel de notifier qu’il existe deux systèmes veineux au niveau des membres inférieurs, le système de la veine superficielle et le système des veines profondes. Les varices surviennent au niveau du système de la veine superficielle. Cette pathologie touche près de la moitié de la population adulte. Les premières causes connues pour l’insuffisance veineuse sont des causes héréditaires. En effet, si vous avez dans votre famille des gens ayant souffert de varice, il y a de forts risques que vous en fassiez également. L’âge et l’obésité sont aussi des facteurs de risque de cette pathologie. Le fait de rester debout trop longtemps, la prise régulière du tabac et même la grossesse sont aussi des causes de la varice. Aussi, si vous avez souffert autrefois de thrombose veineuse profonde, il y a des risques que vous fassiez des varices.

Comment reconnaître les symptômes de varice ?

Les symptômes de la varice sont divers. En effet, avoir des œdèmes ou une sensation de lourdeur dans les jambes peuvent être des signes annonciateurs des varices. Aussi, la thrombophlébite, les démangeaisons et les ulcères de la peau sont autant de symptômes pouvant faire penser à une varice. Mais, pour être vraiment certain, il vaut mieux consulter un médecin pour un diagnostic concret.

Le diagnostic et quels traitements utilisés pour l’opération ?

Avant de procéder à l’opération des varices, il vous faut un diagnostic du médecin confirmant la pathologie. Ainsi, une fois diagnostiquée, une cartographie doit préciser où se situent les veines variqueuses. De cela dépendra en grande partie le traitement d’opération. En effet, il existe deux types d’intervention opératoire notamment, l’intervention par chirurgie (stripping) et la technique endovasculaire. La première nécessite une anesthésie avant l’ablation de la veine variqueuse. Ensuite, des incisions superficielles sont faites sur les jambes et les veines variqueuses sont excisées.

Enfin, les plus petites veines de sang sont aussi traitées. C’est une opération de chirurgie qui dure au maximum 2h. La technique endovasculaire consiste à faire l’ablation des varices de l’intérieur pour une meilleure santé. Pour cela, un cathéter est placé dans la veine variqueuse. Le laser (laser endoveineux) peut également être utilisé pour brûler les varices. Une sclérothérapie veineuse peut aussi être faite pour éliminer les varices. Pour que le patient ne souffre pas, une anesthésie locale est recommandée.

Comment se fait le suivi postopératoire ?

Pour opérer une varice ou la traiter, il faut attendre les temps de fraîcheur. Cela se comprend par le fait que les personnes opérées doivent rester dans des bas pendant un certain temps. Les mettre par temps de chaleur ne serait pas du tout agréable. Si le stripping (traitement à base de chirurgie) nécessite une hospitalisation, ce n’est pas le cas du traitement endovasculaire. Aussi, les personnes ayant subi des opérations à cause de contention veineuse, doivent bénéficier d’un arrêt de travail pour raison de santé, allant de 1 jour à 3 semaines. Cela va dépendre de la technique opératoire.