Nos conseils pour gerer la Boule de gorge liee au stress.

Le stress fait partie intégrante de la vie. Vous connaissez probablement certains des symptômes « typiques » de l’anxiété. L’anxiété peut vous faire sentir tendu, provoquer des nausées, entraîner des sueurs, etc. Ce sont les symptômes que la plupart des gens associent à l’anxiété.

Mais l’anxiété peut également provoquer toute une série de symptômes inhabituels, dont l’un des plus effrayants est la sensation d’avoir une boule dans la gorge. Dans cet article, nous allons vous donner des conseils pour mieux gérer la boule dans la gorge.   

Qu’est-ce que la sensation de boule de gorge ?

L’anxiété et le stress peuvent avoir un effet profond sur votre corps, et l’un de ces effets est l’inflammation, causée par l’activation de votre système nerveux autonome. Selon le type d’anxiété que vous ressentez, cette inflammation peut être très grave. 

Lorsque vous souffrez d’anxiété ou de stress, votre corps stimule constamment votre système nerveux sympathique. Cela entraîne une augmentation du rythme cardiaque, de la fréquence respiratoire et de la tension musculaire. Chez certaines personnes, cette tension musculaire peut provoquer une sensation d’inflammation de la gorge. Chez de nombreuses personnes, cette sensation est décrite comme une « boule dans la gorge » ou un « nœud dans la gorge ».  

Causes

Les médecins et les chercheurs ne sont pas tout à fait sûrs des causes de cette affection. Elle peut toucher des personnes de tout âge et de tout sexe, et elle peut apparaître et disparaître tout au long de la vie.

D’autres affections courantes peuvent provoquer une sensation de boule dans la gorge, notamment

La tension musculaire
Lorsqu’ils ne sont pas utilisés pour parler ou avaler, les muscles de la gorge sont souvent détendus. Cependant, s’ils ne se détendent pas correctement, vous pouvez ressentir une tension plus importante que d’habitude. Cela peut parfois ressembler à une boule ou à une bosse dans votre gorge.

Reflux acide
L’acide gastrique qui pénètre dans votre œsophage peut provoquer une sensation de tension musculaire ou de gonflement des tissus de votre gorge. Cela peut se ressentir comme une bosse ou un blocage dans votre gorge.

Il est également possible que le reflux remonte dans le larynx et le pharynx, ce qui peut également créer la sensation de globus.

Écoulement post-nasal
L’excès de mucus provenant du nez et des sinus peut s’accumuler à l’arrière de la gorge. C’est ce qu’on appelle l’écoulement postnasal. En glissant dans votre gorge, il peut provoquer une sensation de boule en provoquant une augmentation de la sensibilité.

Réactions émotionnelles
Le stress, le chagrin, l’anxiété et la fierté sont des émotions intenses qui peuvent déclencher la sensation de globus. Elles peuvent également aggraver cette sensation. Une fatigue extrême peut également provoquer cette sensation. 

Bosses dans la gorge dues à l’anxiété ou un problème de santé 

Seul un médecin peut vous dire s’il s’agit d’un globus pharyngis dû à l’anxiété et non de quelque chose de plus grave. Mais voici quelques signes indiquant qu’il peut s’agir d’anxiété :

Il n’y a pas de cliquetis ou de douleur intense lors de la déglutition.
L’expérience va et vient, et est plus fréquente lorsque vous ressentez une forte anxiété.
Vous avez souffert d’une crise de panique ou d’une situation récente très stressante.
Dans ces cas, il est encore possible que la cause soit liée à la santé. Il est également possible que le stress et l’anxiété provoquent une boule constante dans la gorge qui ne disparaît pas et peut même causer une petite douleur.

Cependant, la cause la plus fréquente des bosses dans la gorge est le stress et l’anxiété, et de nombreuses personnes souffrant de symptômes de crise d’angoisse, des troubles d’émotions ou d’un stress sévère présentent de telles bosses. 

Soyez assuré que lorsque la crise d’angoisse provoque une boule dans la gorge, elle n’est pas dangereuse et ne peut pas vous affecter votre respiration. Vous pouvez avoir l’impression de devoir avaler plusieurs fois pour faire passer la nourriture, mais il ne s’agit que d’angoisse, et vous pouvez suivre un traitement chez un médecin et de vous débarrasser de cette anxiété. 

Nos conseils pour les tensions musculaires face à la boule de gorge 

Lorsque ce sentiment est causé par un comportement d’appréhension et les modifications de la réponse à la situation d’angoisse qui l’accompagnent, le fait de vous calmer mettra fin à la réponse au stress et à ses modifications. Au fur et à mesure que votre corps récupère de la réponse active aux troubles, ce sentiment de malheur chronique imminent devrait s’estomper. 

Si la respiration consciente ne vous aide pas, vous pouvez également essayer les exercices suivants :
Détendre la langue et le larynx
Notre première suggestion est de bâiller en inspirant, puis de relâcher avec un soupir. Cela permet de détendre les muscles de la gorge.

Si cela s’avère utile, vous pouvez placer un doigt sur la bosse de cartilage située dans la gorge, appelée pomme d’Adam, pendant que vous pratiquez cet exercice. La pomme d’Adam s’abaissera au fur et à mesure que la gorge se détend et se dilate.

Les personnes peuvent également essayer de passer la langue sur l’extérieur des dents, bouche fermée, ou de faire semblant de mâcher en faisant des mouvements circulaires pour soulager la tension dans le larynx.

La technique de liberté émotionnelle (EFT)  

Cette technique consiste à tapoter sur différents points du corps pour libérer les sentiments face à l’anxiété. Dans une étude à grande échelle, les chercheurs ont constaté que l’EFT améliorait l’anxiété chez 90 % des personnes, contre 63 % chez celles qui avaient reçu un traitement de thérapie cognitivo-comportementale (TCC). 

Le mouvement physique  

Certaines personnes estiment que le mouvement physique les aide à « brûler » l’énergie nerveuse lorsqu’elles sont anxieuses. Elles peuvent essayer la marche rapide, le jogging, la course à pied ou des exercices d’aérobic, comme les jumping jacks.

La pleine conscience 

Il existe de nombreuses façons de pratiquer la pleine conscience, notamment les exercices de respiration, la méditation et les activités de pleine conscience, comme le yoga, le tai chi et les loisirs créatifs.